Présentation de l'équipe - Jean-Marie


Jean-Marie #XIMENA, 35 ans, marié et heureux papa de 4 enfants. J'ai grandi dans une famille nombreuse, j'ai deux frères et trois soeurs, et j'en garde le goût pour la convivialité, les repas partagés, les moments de complicité et la générosité.


En France et à l'étranger, puis le retour aux sources

Après des études supérieures et quelques expériences professionnelles, en France et à l'étranger, je suis revenu à mon premier contact avec le monde de l'entreprise : la boulangerie, et à mes premiers souvenirs d'enfance : l'agriculture. Je suis #boulanger et en tant qu'agriculteur je produits tout le blé dont j'ai besoin pour faire le pain que je vends. J'ai appris d'un de mes oncles, artisan maçon, le respect des outils que l'on utilise et la noblesse du travail manuel. C'est par exemple pour cette raison que je travaille mes terres en #Agriculture #Biologique : le sol est mon premier outil de travail, hors de question de le maltraiter !

La rencontre avec les frères #Astrié

C'est dans ce contexte que j'ai été amené à découvrir les moulins #Astrié. Avant mon installation comme exploitant agricole j'ai eu l'occasion de rencontrer Pierre et André Astrié. J'ai découvert des personnes attachantes et pas avares de tous leurs savoirs, pour peu que l'on soit un peu dégourdi et respectueux de nos aînés . . . !


Leur dernier moulin, mon premier moulin !

Avec le dernier #moulin qu'ils ont fabriqué et leurs précieux conseils, sans oublier la permission d'André, j'ai commencé à fabriquer mon premier moulin. L'objectif : faire aussi bien en n'ayant pas la prétention d'améliorer leur invention. Et travailler le bois, le métal et la pierre, quoi de plus complet et de plus attrayant ? ! l'entreprise #ASTREÏA est née afin de continuer à permettre aux paysans d'être autonome. Car c'était bien là l'intuition de départ de pierre et André #Astrié.

Une entreprise devenue familiale

Pour qu'Astreïa grandisse je me suis associé avec mon père et j'ai formé Yannis qui nous a rejoint en tant que salarié. J'ai le souhait que nous soyons une petite entreprise, à taille humaine, type familiale. J'aimerai développer une gamme de moulin qui permettent de répondre aux besoins des différentes personnes souhaitant valoriser des #céréales de qualité et retrouver la notion de terroir dans la farine. Je suis fier de ce que nous avons fait depuis que je ne suis plus seul à faire des #moulins et c'est une joie de partager cet amour du concret et des #blés avec nos clients.


Cultiver... l'humilité

Avec cette activité je rencontre sans cesse des gens qui veulent changer les choses mais humblement, à leur échelle, là où ils sont. Faire du mieux que l'on peut, modestement. Cela m'édifie et me porte quand il parfois compliqué d'entreprendre et de se développer.


En dehors de mon travail je suis pleinement avec mon épouse et nos filles; j'accorde beaucoup d'importance à notre vie de famille. Être père est une joie et une sacré aventure. C'est ma première responsabilité. Mon travail fait partie de ma paternité mais le temps passé auprès des miens prime sur le reste. Quitte à dormir un peu moins parfois. . . . Et pour penser à moi, je bricole ou je vais courir. Je suis fan et ancien joueur de rugby et même si je n'ai pas encore complètement abandonné l'idée d'y rejouer, l'emploi du temps du moment ne permet pas d'y songer sérieusement. . .

#MoulinAstreia

141 vues