Devenir paysan boulanger : ce qu'il faut savoir avant de se lancer

Devenir paysan boulanger est un métier passion qui ne s’improvise pas ! Il requiert de nombreuses connaissances et compétences, que vous acquerrez en amont et durant toute votre carrière. Pour bien vous préparer, réussir à valoriser vos céréales et à élaborer une stratégie efficace afin de développer votre activité, découvrez nos conseils avisés !


Quelles compétences pour devenir paysan boulanger ?

Pour devenir paysan boulanger, le champ de compétences à acquérir est vaste. En effet, vous devez maîtriser chaque étape depuis la culture des céréales, jusqu’à la vente des pains, brioches, biscuits ou pâtes que vous aurez réalisés.



Savoir être au four et au moulin


Être paysan boulanger, c’est savoir organiser la production céréalière dans sa totalité. Et puisque les enjeux des consommateurs ont largement évolués ces dernières années, il est devenu essentiel pour le paysan boulanger de savoir produire ses céréales en agriculture biologique, qui respectent l’environnement et la santé des clients !


Vous devez également savoir transformer les céréales cultivées en pain. Ici, vous aurez trois rôles différents :

  • 1er rôle : celui du meunier. La meunerie ne doit avoir aucun secret pour vous. Vous devez trouver un moulin qui transforme vos graines avec qualité, en préservant toutes leurs valeurs nutritives

  • 2ème rôle : celui du boulanger. Confection de pains, biscuits, brioches, galettes, pâtes, pâtisseries : vous devez définir une gamme de quelques produits sains, qui attirent les clients par leur goût et leur qualité !

  • 3ème rôle : celui du vendeur. Il est essentiel de vendre vos produits directement à la ferme, afin de créer un lien unique avec les consommateurs. Ici, vous devrez savoir parler de vos produits, les valoriser, parler de votre passion et de ce qui différencie vos produits de ceux des autres : farine complète de qualité, variétés de céréales anciennes, agriculture biologique, recettes qui valorisent le terroir et prennent soin de la santé des clients…

Organisation et polyvalence sont de rigueur !


Les questions financières à se poser

Devenir paysan boulanger, c’est également savoir gérer la partie financière de votre activité. Pour diriger votre stratégie, vous allez devoir vous poser plusieurs questions :

  • quel matériel puis-je acheter ?

  • Lequel dois-je louer dans un premier temps ?

  • quelle quantité de pains, biscuits, pâtes, dois-je produire et vendre pour être rentable ?

  • quel prix dois-je fixer pour attirer le client tout en étant un paysan boulanger rentable ?

Savoir être au four et au moulin, c’est en réalité là tout le défi auquel un paysan boulanger passionné doit être prêt à se mesurer ! Et c’est en vous servant des bons outils que ces objectifs peuvent être remplis.


De quel matériel avez-vous besoin pour devenir paysan boulanger ?

Pour devenir paysan boulanger, vous aurez besoin de beaucoup de matériel, ce qui peut représenter de lourds investissements de départ. Heureusement, des astuces existent pour vous accompagner.


Le matériel pour cultiver le sol

Pour cultiver les céréales de votre choix, vous aurez besoin d’un tracteur et du matériel de travail du sol tel que la charrue, le cultivateur et le semoir. Si vous n’avez pas les moyens financiers d’acheter cette partie du matériel en lançant votre activité, tournez-vous vers les CUMA, les Coopératives d’Utilisation du Matériel Agricole. Elles offrent la possibilité aux agriculteurs d’utiliser en commun les moyens matériels qui les aident à développer leur activité.


La meunerie

C’est un volet de dépense important, mais c’est aussi LE volet qui vous aidera à vous différencier.


Pour devenir paysan boulanger, pas question de faire comme tout le monde, et de proposer des produits à base de farine de blé blanche, dénuée de qualité nutritionnelle. Le consommateur veut que vous preniez soin de sa santé ! Car devenir paysan boulanger, c’est surtout se demander de quoi ont envie et besoin les consommateurs ? Que recherchent-ils ? Et ce sont les réponses à ces questions qui vous guideront vers la bonne stratégie !


Alors, se lancer dans l’acquisition d’un moulin Astrié est peut-être bien LA stratégie qui vous permettra de répondre à leurs attentes. Contrairement aux autres moulins, ce dernier chouchoute le grain en le déroulant, et en préservant toutes ses qualités nutritives (vitamines, protéines, fibres, minéraux…).


Cela vous permettra d’offrir des produits de qualité qui répondent aux attentes des clients, et ainsi faire grandir votre activité.


Difficile pour vous de savoir dans quelle mesure le moulin Astrié pourra être rentable pour vous ? Pas de panique ! Astréia vous accompagne sur toute la partie financière. Vous arriverez alors à savoir quelle quantité de farine vous devez produire afin de rendre votre activité pérenne, et à quel moment votre retour sur investissement se fera. Pour établir votre stratégie financière, l’équipe Astréia répond présente ☺ Et vous avez besoin d’une formation pour la prise en main de votre moulin Astrié, Astréia vous accompagne également !


La boulangerie 


Lorsque vos céréales sont transformées en farine, vous aurez besoin d’un pétrin, d’un four et du petit matériel afin de confectionner vos produits uniques, raffinés et sains !


Vous pouvez, en premier lieu louer ce matériel, afin de réunir suffisamment d’argent pour ensuite l’autofinancer lorsque votre activité se développe.


Pour devenir paysan boulanger, vous devez intégrer des compétences dans la culture des céréales, dans la meunerie et dans la confection des produits. Prêt à vous lancer dans cette aventure hors du commun ?

49 vues