Transformation du maïs en farine : faites place au moulin Astrié !

Vous êtes céréalier, paysan boulanger, vous reprenez une ferme et vous souhaitez vous lancer dans la transformation du maïs en farine afin de créer des douceurs sucrées et salées ?


Le choix de cette céréale est particulièrement intéressant. Riche en protéines, en magnésium et en carotène, elle présente également un index glycémique relativement faible. Alors, si vous souhaitez transformer le maïs à la ferme ou sur votre exploitation, voici comment vous y prendre !


Pourquoi faire de la farine de maïs ?

La farine de maïs est une farine intéressante, très utilisée dans la pâtisserie sans gluten. C’est même l’une des plus utilisées pour ce type de cuisine, car elle propose une saveur neutre et légèrement sucrée. Ses teintes jaunes donnent une belle couleur dorée aux pâtisseries.


Et ce n’est pas tout ! Car si la farine de maïs est parfaite pour réaliser les biscuits, crêpes et gâteaux sucrés, elle peut également être utilisée pour la confection d’aliments salés. Vous pouvez alors tout à faire réaliser votre pain sans gluten à base de farine de maïs !


Pour apporter de la légèreté et du moelleux à vos créations, il peut être utile de compléter la farine de maïs avec de l’amidon ou de la fécule.





Si vous souhaitez vous tourner vers des saveurs plus rustiques et authentiques, associez la farine de maïs avec la farine de sarrasin ou la farine de châtaigne, qui donneront à vos confections de jolies couleurs brunes, que vos clients adoreront !



Bien sécher et stocker le maïs


Pour bien réussir la transformation du maïs en farine, il faut que la céréale soit avant toute chose bien stockée. La phase dont vous ne pouvez pas vous passer, c’est en effet le séchage du maïs.


Car un maïs bien séché, c’est un maïs qui se transforme mieux !


Pour ne pas obstruer le moulin professionnel que vous aurez choisi, le grain de maïs doit être suffisamment sec. De cette façon, vous obtiendrez un rendement optimal, et une mouture de qualité !


Bien dérouler le maïs grâce au moulin Astrié

L’une des meilleures solutions pour transformer le maïs en farine tout en conservant la totalité de ses propriétés nutritionnelles, c’est le moulin Astrié.



En réalité, on l’a vu un peu plus haut, parmi tous les intérêts de la farine de maïs, elle ne contient pas de gluten ce qui peut être une solution pour certains de vos clients. En outre, puisqu’elle propose des qualités nutritives exceptionnelles, elle doit retrouver sa place dans les pâtisseries, la panification et les fabrications artisanales que l’on retrouve en boulangerie. Et pour cause, son apport en vitamines B est 2 à 3 fois plus élevé que dans la majorité des légumes frais !


La farine blanche, oxydée et donc dénuée de qualités nutritives, est de plus en plus écartée de nos assiettes. Pour créer une farine de maïs artisanale, qui conserve toutes ses propriétés, le moulin Astrié est alors le mieux placé.


Le principe est simple : la graine n’est plus écrasée entre les deux meules, elle est entièrement déroulée. Le réglage micrométrique de l’écart entre les deux meules permet alors de produire une farine de maïs nutritive, de terroir !




Mais si ce moulin à farine professionnel est le mieux placé pour la transformation du maïs en farine, c’est également car c’est un moulin artisanal : parfaitement taillée, les meules de pierre sont faites à partir de granit du Sidobre. C’est cette fermeté qui permet à la meule de ne plus écraser le grain, mais bien de le dérouler pour en conserver toutes ses propriétés.


Résultat : une farine de maïs sans gluten, riche en nutriments, vitamines, minéraux et protéines !

Bien choisir son moulin Astrié pour la transformation du maïs

On l’a précisé juste au-dessus : pour confectionner une farine de qualité, votre moulin doit être fait en granit du Sidobre. Mais ce n’est pas tout, et il convient d’être vigilant quant à la fabrication du moulin Astrié ! Car, sur le marché, nombreux sont ceux qui prétendent fabriquer des moulins de ce type, alors qu’ils ne respectent pas leurs fondements.


Pour être certain qu’il s’agit bien d’un moulin de type Astrié, concentrez-vous sur la meule : sa taille et son système oscillant permettent une vitesse de rotation lente, sans quoi vous aurez du mal à produire une farine de maïs de qualité.


Enfin, côté tamis, le fabricant doit également réaliser un travail précis : le tamis permet d’éloigner les contraintes de la mouture, qui entrainent parfois de la condensation et l’obstruent. Résultat : un meilleur rendement, et une qualité de produit toujours accrue !


Pour la transformation du maïs en farine, le moulin de type Astrié fait l’unanimité auprès des professionnels. Et puisqu’il permet également de produire de la farine d’épeautre, de blé tendre, de châtaigne ou encore de la farine de seigle, vous pourrez proposer au consommateur une qualité de produit inégalé ! Alors, prêt à tester ?