Fabricant moulin Astrié : sur quels critères faut-il être vigilant ?

Lorsque l'on souhaite réaliser une farine de meilleure qualité, plus riche en minéraux essentiels, qui respecte la céréale, alors, on se met à cogiter… On se demande s’il n’existerait pas une méthode, un moulin qui fonctionnerait différemment, et qui pourrait permettre de produire une farine vraiment nutritive.


Farine Astrié


Et là, les réponses sont unanimes : il n’existe pas mille et un moyens de réinventer cette production de farine, il en existe un : le moulin Astrié.


Oui, mais attention ! Pour bien choisir le fabricant de moulin Astrié et être certain qu’il répond bel et bien aux critères des moulins créés par les frères Astrié eux-mêmes, il faut être particulièrement vigilant sur certaines caractéristiques techniques !



Critère n°1 concernant le fabriquant de moulin Astrié : une meule de pierre qui n’écrase pas la farine


Bien-sûr, le grand avantage du moulin Astrié, c’est qu’il ne transforme pas les céréales en farine comme tous les autres moulins.


En réalité, il n’écrase pas la graine. Mais alors, comment faire de la farine, si l’on n’écrase pas la graine ? Hé bien tout simplement en la déroulant.

Et pour ce faire, le mécanisme est absolument unique : le moulin est composé de deux meules. La meule volante tourne sur la meule dormante, qui elle, est fixe. Un système oscillant et un ressort permettent d'enclencher la rotation de la meule tournante sans que son poids ne vienne écraser la céréale.



Le ressort - système oscillant entre les meules


Placée dans un premier temps dans la trémie, la graine est répartie grâce à un mécanisme particulier entre les deux meules, où elle sera entièrement déroulée.


L’écart entre les meules : un travail d’orfèvre

Cette trouvaille, c’est l’affaire d’une astucieuse combinaison de deux ressorts, qui vont permettre de maitriser l'effort vers le haut qu'exerce la mouture et de régler précisément l'écart entre les deux meules. Car ce qui rend le moulin Astrié si unique, c’est effectivement le contrôle précis et millimétré de l’écart entre les deux meules.



Réglage de l'écart entre les meules par simple manette


C’est bien ce réglage micrométrique, combiné à la rectification des surfaces travaillantes (au lieu de l’habituel piquage proposé par les moulins classiques), qui va vous donner la possibilité de ne pas casser le son, mais bien de le séparer de la farine. Cela vous permet d’obtenir une farine calibrée, en un seul passage, et débarrassée de son son, peu digeste. Et que vous ayez l’habitude d’utiliser des cylindres classiques, ou des anciens moulins, ce résultat n’est pas atteignable.



Des pierres minutieusement sélectionnées

Mais ce mécanisme si particulier n’est évidemment pas possible sur les moulins qui n’utilisent pas la bonne pierre. Les moulins à meule de pierre anciens sont fabriqués à partir des pierres trop tendres, ou de pierres dites meulières, qui auront besoin d’être assemblées grâce à de l’acier pour fonctionner correctement.


Mais les meules du moulin de type Astrié sont conçues et taillées dans des pierres suffisamment robustes et efficaces pour pouvoir accueillir la céréale et dérouler entièrement, sans l’écraser.



Image d'une meule issue du Granit du Sidobre et taillée dans notre atelier


C’est le granit du Sidobre (Tarn), qui, lorsqu’il est taillé d’une façon très précise par le fabriquant de moulin Astrié, lui offrira une durabilité et une fiabilité unique.


Ouvrez donc l’œil lors de l’achat de votre moulin : si les meules ne sont pas réalisées à partir du granit du Sidobre, il est impossible de traiter la graine comme il se doit et de proposer une farine de qualité égale à celle du moulin Astrié !



Critère n°2 concernant le fabriquant de moulin Astrié : une vitesse de rotation lente


Là encore, attention lorsque vous achetez votre moulin de type Astrié. La taille de la meule tournante ainsi que son poids permettent une vitesse de rotation lente, ce qui rend possible la conservation de toutes les propriétés nutritives de la farine.


Et en effet, plus la vitesse de rotation est grande, plus la céréales chauffe, s’oxyde, et perd ses qualités nutritionnelles. Le fabriquant de moulin Astrié prendra alors garde à respecter ses spécificités techniques.


Critère n° 3 concernant le fabriquant de moulin Astrié : le tamis

Enfin, pour concevoir un moulin de type Astrié, il est essentiel de noter que le tamisage des issues de mouture a également fait l'objet de recherches ingénieuses. En effet, l’objectif premier du tamis du moulin Astrié, c’est d’éloigner les contraintes de la mouture, qui peuvent parfois engendrer de la condensation au sein de la bluterie et donc donner lieu à un mauvais tamisage. Car ce problème représente, sur les moulins à meule de pierre anciens, un obstacle à la production d’une farine de qualité. Sur le moulin Astrié, chaque détail a son importance. Et c'est bien la cohérence d'ensemble (du moulin, aux meules, en passant par les ressorts et la gestion du tamisage) qui en font un moulin simple, efficient et cohérent.



Vue du dessus de la bluterie : le tamis (inclus) + vis sans fin pour récolter la farine automatiquement (en option)




Pour être sûr de faire le bon choix lors de l’achat de votre moulin de type Astrié, attention donc à bien analyser plusieurs points. Tout d’abord, observez la qualité et la taille des meules, le réglage possible de l'écart entre les meules, et la pierre utilisée pour les réaliser. Enfin, prêtez attention à la vitesse de rotation, qui ne doit pas engendrer de surchauffe de la graine, et donc vous donner la possibilité de produire une farine de qualité, aux propriétés nutritives exceptionnelles. Un bon fabriquant de moulin Astrié connaît toutes ces particularités techniques sur le bout des doigts, alors n’hésitez pas à lui poser des questions !