Moulin à farine agricole : guide pour bien le choisir


Vous êtes céréalier ou paysan boulanger, et vous avez décidé de produire vous-même votre propre farine. Pour vous assurer de sa qualité, et réussir à valoriser votre production, c’est en effet une idée qui peut réellement faire la différence. Mais alors, vers quel moulin à farine agricole se tourner ? Comment bien le choisir pour produire une farine de qualité ? Pour un projet qui vous ressemble, voici notre petit guide !


Moulin à farine agricole : les grands atouts


Optimisez votre production

Grâce au moulin à farine agricole, c’est un nouveau pan de métier que vous prenez en charge. En choisissant de créer vous-même votre propre farine, issue de votre production agricole, vous optimisez votre activité en devenant totalement indépendant.


Le blé arrivant entre les meules du moulin à farine agricole type Astrié




De la culture des graines jusqu’à la transformation de la céréale en farine de qualité, vous maîtrisez la totalité de votre chaine de production. Choisir de produire soi-même sa farine en tant que paysan boulanger, c’est également s’affranchir des contraintes qui vous lient à certains fournisseurs.


Souvent, le paysan boulanger est pieds et poings liés avec son fournisseur de farine. Ce dernier lui apporte une aide financière pour s’installer, les coûts dans ce secteur étant particulièrement élevés. En échange, la totalité de la farine doit être achetée chez lui, et il est difficile de récupérer son émancipation dans ce contexte. En vous occupant de meunerie, vous gagnez votre autonomie en reprenant le contrôle total !




Reconquérir le cœur des consommateurs avec le moulin à farine agricole

En choisissant un moulin à farine agricole de qualité, vous arrivez petit à petit à reconstruire un lien de confiance avec les consommateurs. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce lien entre agriculteurs et consommateurs, s’est largement fragilisé avec l’arrivée de l’industrie agroalimentaire et la grande distribution.


En tant que céréalier, vous ne savez pas vraiment ce qu’il advient de votre production. Comment votre farine est-elle transformée ? Est-elle utilisée pour faire des produits qui répondent à vos valeurs ? Des produits qui prennent soin de la santé des consommateurs ?


Hélas, votre farine farine est souvent utilisée comme ingrédient dans des produits ultra-transformés, peu digestes, et œuvrent parfois en symbiose avec de nombreux aditifs nocifs.

Alors, en reprenant la main sur la façon dont est transformée et utilisée votre farine, vous reconstruisez ce lien entre le terroir et le consommateur final. Mieux encore, vous ETES le lien direct entre le terroir et le consommateur final !


Et le résultat ne manque pas de faire sensation auprès de ces derniers, heureux de pouvoir enfin se retrouver dans des produits qui répondent à leurs exigences en termes de qualité et de goût !



Créer sa farine pour pouvoir vendre sur son point de vente

Pour aller au bout de cette autonomie totale, les céréaliers et les paysans boulangers ne font pas les choses à moitié. En choisissant un moulin à farine agricole unique et qualitatif, ils décident également de devenir indépendant sur la vente de produits, conçus à partir de la mouture.





En effet, pour se différencier, la vente directe à la ferme ou sur l’exploitation est idéale.


Créer un atelier meunerie pour être plus rentable

En créant un atelier meunerie au sein de votre exploitation, c’est la rentabilité qui est surtout en jeu. Pour vous en rendre compte, voici une petite simulation, qui vous indique la marge que vous pouvez réaliser en installant un atelier meunerie au cœur de votre ferme.


En analysant le coût de revient du blé (en fonction du rendement, du coût de production, de la quantité de blé), les frais de transformation (électricité, emballage, frais de commercialisation), vous arrivez à profiter d’une rentabilité intéressante : l’investissement dans un moulin à farine est bel et bien la clé vers l’autonomie, même financière !



Trouver un moulin à farine agricole performant


Faire le point sur vos exigences

Pour choisir votre moulin à farine agricole, vous devez déjà faire le point sur ce que vous souhaitez, et ce dont vous avez besoin. Pour réussir à y voir clair et établir une stratégie qui sera rentable pour votre activité, vous devez vous poser plusieurs questions :


  • De quel rendement ai-je besoin ? Ici, tout dépendra des coûts et de la taille de votre exploitation. Une analyse financière devra être menée, afin de faire le point sur la quantité de farine qui devra être produite, la quantité de pain/pâtisseries/pâtes/galettes qui devra être confectionnée, et à quel prix il faudra les proposer afin d’être à la fois rentable et abordable pour le consommateur. Pour toute cette partie financière et un accompagnement budgétaire solide, l’équipe auprès de laquelle vous achèterez votre moulin à farine agricole pourra vous accompagner (on vous en reparle un peu plus bas !)


  • Quelle sera ma stratégie de différenciation ? Ici, il s’agit de réfléchir aux axes marketing à suivre pour développer votre activité. Pour vous différencier de la concurrence (principalement industrielle), vous pouvez vous différencier sur la qualité et sur le goût. La stratégie des prix bas, c’est celle que suit la grande distribution en limitant la qualité des ingrédients, et c’est également celle que fuient les consommateurs ! Alors, pour renforcer la qualité et le goût de vos produits, l’idée, c’est de cultiver des céréales nouvelles et nutritives (seigle, sarrasin, épeautre, lin, orge, châtaigne, froment, maïs…), et de les transformer en farine complète ou semi-complète, pour qu’elle conserve tous ses nutriments.



Faut-il opter pour la meule de pierre ?


Parmi les moulins les plus répandus sur le marché, on trouve les moulins à meule de pierre. Plusieurs études démontrent l’importance, d’un point de vue nutritionnel, d’une mouture qui préserve chaque partie du grain, germe compris. Hors, avec la plupart des moulins à farine agricole qui existent, la céréale, lorsqu’elle est transformée en farine, est entièrement oxydée, et perd ce germe, et donc toute son assise protéique.









Pour qu’elle ne perde pas ses nutriments, la graine ne doit pas dépasser les 40°C. Il est donc essentiel de trouver un moulin à farine agricole qui ne surchauffe pas la graine lorsqu’elle est moulue, afin de ne pas l’oxyder ! Malheureusement, les moulins à farine agricole en meule de pierre traditionnels ont une vitesse de rotation trop élevée : la graine est oxydée, et votre farine de qualité ne voit pas le jour !



Faut-il choisir un moulin à cylindre pour la fabrication de farine ?

Dans la famille des moulins à farine agricoles, on trouve également le moulin à cylindres. Ici, les meules de pierres sont tout simplement remplacées par des cylindres. L’objectif ? Permettre un rendement bien plus élevé ! Mais cela se fait hélas au détriment de la qualité. La vitesse de rotation de ces moulins à cylindres est bien trop élevée pour permettre de produire une farine nutritive : le broyage du germe du grain et l’enveloppe donnent naissance à des farines pauvres en protéines, en sels, en minéraux et vitamines. Vous produisez, avec ce moulin à farine agricole du type industriel, une farine blanche T45 ou T55. En bref : le moulin à cylindre représente tout ce que votre stratégie de différenciation souhaite éviter !


Pas de panique : si vous souhaitez opter pour une stratégie basée sur la qualité, la valorisation du terroir et du goût des produits, il existe un moulin particulièrement adapté : le moulin Astrié.

Le moulin à farine agricole Astrié : la solution qualité


Une graine déroulée, et non broyée

Pour répondre à ces enjeux qualitatifs capitaux, un moulin tire son épingle du jeu : c’est le moulin de type Astrié. Né de l’invention des frères Astrié eux-mêmes, ce moulin révolutionne la façon de traiter le grain et de produire la farine boulangère.





En effet, la lente vitesse de rotation de ces moulins à farine agricole diminue l’échauffement des céréales. La graine, sur ces meules (confectionnées à partir de granit du Sidobre) est déroulée et non broyée. Le grain se fait “éplucher” de ses enveloppes sans être brisé : de cette façon, l’assise protéique qui entoure l’amande est préservée. Vous produisez alors une farine nettement enrichie en minéraux et en micronutriments. Il en résulte une farine intégrale qu’il faudra tamiser à l’aide du moulin Astrié.


Les options d’extraction et d’ensachage, quant à elles, vous apporteront leur aide pour atteindre le niveau de rendement dont vous avez besoin !



Une farine boulangère au goût prononcé


Les consommateurs, en plus de rechercher des produits de qualité, souhaitent également remettre du goût authentique dans leur façon de s’alimenter. En préservant toutes les parties du blé, c’est également les saveurs que vous respectez. Puisque chaque céréale possède ses propres propriétés gustatives, c’est à vous de choisir lesquels viendront composer vos recettes !



Quel budget pour un moulin à farine Astrié ?


Pour un moulin Astrié de petite taille, qui possède une meule de 50 cm de diamètre et qui vous permet de produire 15 kilo de farine à l’heure (soit 300 kilos par 24h), le budget à compter est de 8000€. Pour en savoir plus, découvrez vite notre article sur le prix d’un moulin Astrié pour un projet qui vous ressemble.


Le moulin à farine agricole représente un véritable atout pour votre exploitation. Tant pour vous aider à rentabiliser votre production, que pour vous permettre de produire une farine de qualité, l’achat d’un moulin de type Astrié est une option idéale ! Vous souhaitez avancer dans la mise en place de ce projet ? Pour toutes les questions financières, les interrogations liées à la formation à la meunerie ou à l’implantation du moulin, notre équipe répond présente !