Invité "Biograneta" : Se lancer dans la production professionnelle de pâtes bio

Vous souhaitez vous lancer dans la production professionnelle de pâtes bio, mais vous ne savez pas par où commencer… Quelles sont les étapes pour réussir à monter un tel projet ? De quels moyens faut-il s’équiper ? Quelle stratégie faut-il mettre en place se faire une place sur le marché et réussir à attirer l’attention des consommateurs ? On vous livre les quatre clés indispensables à connaître afin que votre plan d’action soit une réussite !


Avant de commencer, vous les connaissez certainement : il nous semblait important de vous parler de Biograneta comme notre cas d'étude pour cet article. Si vous voulez en savoir plus sur cette entreprise à grands succès et à très fort engagement, voici le Site internet des Confections de Pâtes artisanales, ainsi que leur Vidéo sur comment faire des pâtes professionnelles.


C'est parti !

Clé n°1 : posséder une exploitation

L’idée, c’est véritablement d’avoir la main sur tout le processus de fabrication des pâtes bio. Pour vous différencier, et montrer à vos clients que vous maitrisez toute la chaine de A à Z, et qu’il peut dès lors vous faire confiance sur l’origine des produits que vous vendez, il peut être intéressant de gérer vous-même la culture des céréales, et leur transformation.



Biograneta tous droits réservés


Vous pourrez ainsi proposer un produit du champ à l’assiette ! De quoi séduire les clients, qui cherchent à revenir aux circuits courts en achetant directement aux producteurs.


Clé n°2 : choisir des céréales différentes

Pour réussir à vous différencier dans la production professionnelle de pâtes biologiques, il peut être intéressant d’opter pour des céréales différentes et différenciantes. Le blé traditionnel est le plus fréquemment utilisé : mais pour vous différencier, choisissez des céréales plus nutritives, ou remettez au goût du jour des céréales plus anciennes.


Vous pouvez par exemple choisir de faire des pâtes bio à base de farine de sarrasin. Riche en protéines, le sarrasin est également plein de fibres. Dépourvu de gluten, il est particulièrement digeste, et saura séduire celles et ceux qui souffrent de cette intolérance. Il est également riche en acides phénoliques et en flavonoïdes, dont les effets anti-inflammatoires renforcent la santé cardiovasculaire. Apprécié pour son gout de noisette, le sarrasin sera votre allié dans votre production de pâtes bio !


Biograneta a justement choisi de réaliser ses pâtes à partir de blé et de sarrasin. Stéphanie ajoute "la farine de sarrasin est sans gluten , très riche en magnésium et un puissant remineralisant".


Tous droits réservés BIOGRANETA


Vous pouvez également vous tourner vers le petit épeautre complet afin de réaliser votre production de pâtes biologiques. Riche en fer, en cuivre, en magnésium et en vitamines, cette céréale représente une immense source de fibres.


Le maïs représente également une alternative intéressante pour produire des pâtes bio nutritives de qualité !


Clé n°3 : Se former à la meunerie

Après avoir décidé quel(s) type(s) de céréales vous allez cultiver afin de mener à bien votre production professionnelle de pâtes bio, vous devrez réussir à transformer cette céréale en farine bio. Car c’est bien cette farine qui sera le socle vous permettant de confectionner vos aliments.


Et pour transformer une céréale, quelle qu’elle soit, en farine, vous devez posséder un moulin à farine électrique professionnel. Attention cependant à le choisir avec minutie. Pour bien faire, voici les critères à suivre :


  1. Choisissez un moulin qui n’écrase pas votre céréale, mais qui la déroule. De cette façon, vous conservez tous les atouts nutritionnels présents dans votre graine : vous gardez chacune des parties du grain, et réussissez à confectionner des pâtes bio riches en nutriments !

  2. Choisissez un moulin à faible vitesse de rotation : les traditionnels moulin à meule de pierre et les moulins à cylindres tournent trop vite, et oxydent la graine. Elle perd alors beaucoup en valeur nutritionnelle, et vous vous retrouvez avec une farine pauvre. Les moulins à rotation plus lente vous permettent de produire de la farine complète, et donc riche.


En bref, optez pour un moulin qui vous permet de créer de la qualité. Sans cela, tout le travail que vous aurez fait en amont pour cultiver des céréales nutritives sera annulé. Le moulin de type Astrié répond à ces exigences et vous permet d’exceller dans la production de farine bio. Pour en savoir plus sur ses grands atouts, lisez notre petit guide en 5 étapes pour bien le choisir.


Biograneta vous fait d'ailleurs découvrir une vidéo dans laquelle ils utilisent le Moulin Astrié de chez Astréia




Clé n°4 : Se former à la confection de pâtes

Pour vous lancer dans la production professionnelle de pâtes bio, il ne vous reste plus qu’à vous former à l’utilisation des machines à pâtes. Des formations existent, et vous aideront à :

  • Confectionner une pâte malléable et facile à travailler

  • L’insérer avec minutie dans les rouleaux aplatisseurs

  • Travailler la pâte afin qu’elle soit parfaitement lisse et souple

  • Utiliser les accessoires qui conviennent pour la réalisation des modèles que vous avez choisis

  • Nettoyer correctement vos machines afin de maximiser leur durée de vie



Vous y êtes : vous savez désormais par quelles étapes passer afin de réaliser votre projet de production professionnelle de pâtes bio. Commencez par cultiver des céréales différentes et nutritives. Transformez-les ensuite avec attention en farine de qualité (le moulin Astrié est votre plus grand allié !). Misez ensuite sur les formations sur les machines à pâtes afin de confectionner des aliments riches, et bons pour la santé. En choisissant les meilleurs outils, vous produirez les meilleures pâtes !